Dépasser ses limites pour ne pas dépasser celles de la planète !

Dans les coulisses de Zero Waste Paris avec le groupe de travail Sport

Vous avez toujours souhaité en savoir plus sur Zero Waste Paris sans jamais oser le demander ? C’est parti, on vous emmène découvrir les coulisses de l’association et nos projets pour l’année 2022.

40 millions de pratiquants, 16 millions de licenciés et 2,5 millions manifestations sportives organisées chaque année en France. Les chiffres du milieu sportif français donnent le vertige, et sont d’autant plus impressionnants quand on sait qu’en moyenne, un événement rassemblant 5000 personnes génère jusqu’à 2,5 tonnes de déchets, 1000 kWh d’énergie et 500 kg de papier. La pression exercée sur l’environnement est dont très importante : épuisement des ressources naturelles, pollutions des milieux, … Les impacts sont nombreux.

Des bénévoles de Zero Waste Paris (et sportifs amateurs !) en ont pris conscience et ont monté un groupe sur cette thématique. Créé en 2019, le groupe de travail Sport a compté jusqu’à une quinzaine de membres actifs.

De plus en plus sollicité par les organisateurs d’évènements, le groupe recherche aujourd’hui de nouvelles énergies pour répondre à ces sollicitations et développer le zéro déchet dans le sport.

Retour sur les origines de la création de ce groupe de travail, sur ses réalisations et sur ces futurs projets :

Origine de la création du groupe de travail

À l’origine, un constat préoccupant des membres fondatrices amatrices de running  : les montagnes de déchets plastique laissés par les coureurs (ou plutôt les organisateurs) après les courses type 10km en plein Paris, dimanche après dimanche.

De cette préoccupation est née la volonté de convaincre les organisateurs que le zéro déchet peut aussi s’appliquer aux compétitions de course à pied et plus largement au sport.

De belles prouesses !

Depuis, de nombreuses actions ont été mises en place par le groupe, avec par exemple :

  • la constitution d’une équipe de relayeurs et relayeuses qui participent à des courses tout en sensibilisant les sportifs avant, pendant et après l’effort.
  • la rédaction d’un guide « Mon évènement sportif zéro déchet » avec Zero Waste France, cofinancé par la MAIF et avec le soutien de la Fédération française d’athlétisme. On y retrouve 12 fiches pratiques sur les actions à mettre en place pour les ravitaillements et points de restauration, l’équipement des sportifs, les installations, et la communication.
  • la création d’une formation à destination des clubs et organisateurs d’évènements sportifs : une dizaine de formations en présentiel et en ligne ont été dispensées depuis 2 ans.
  • la création d’une fiche pratique « 13 actions pour devenir un sportif⋅ve éco-responsable ! ».
  • la création d’une formation à destination des sportifs amateurs pour s’engager en faveur de la réduction des déchets dans sa pratique au quotidien.

Un GT endurant qui poursuit ses efforts !

Soutenu par Zero Waste France, ce groupe de travail a fait des émules. Il a fait bénéficier de nombreux groupes locaux de son expertise en leur proposant des formations. Ainsi, un groupe de travail sport est né à Strasbourg. D’autres groupes locaux s’intéressent aussi à cette thématique, comme à Vannes, à Concarneau, à Tours ou encore dans le Jura.

Aujourd’hui, de plus en plus d’organisateurs d’événements sportifs se sentent concernés par la question des déchets et c’est une bonne nouvelle ! Le groupe de travail a désormais pour objectif d’accompagner les clubs qui le souhaitent pour un diagnotic de leurs événements.

La sensibilisation continue également auprès des sportifs amateurs en tenant des stands lors des compétitions ou en continuant à proposer les fomations, en ligne ou en présentiel.

Mais l’événement qui va mobiliser tout particulièrement le groupe de travail dans les années à venir, ce sont les Jeux Olympiques de Paris qui approchent à grand pas….

Si l’intérêt sportif de cet évènement prévu en 2024 est certain, il convient de tout faire pour réduire au maximum ses impacts sur l’environnement, qui sont nombreux. L’objectif est donc d’accompagner les décideurs politiques et organisateurs vers une compétition zéro déchet.

Vous l’aurez compris, le groupe de travail Sport a besoin de vous. Il recherche des sportives et sportifs amateurs qui souhaitent concilier plaisir du sport et zéro déchet.

Pour le rejoindre, contactez Florianne et Virginie, les deux référentes du groupe, via notre formulaire de contact.

Retour haut de page