Recette : Tofu zéro déchet fait maison

Comment faire du tofu maison et zéro déchet ? Si le zéro déchet se développe, les produits humides restent moins facile à trouver… surtout lorsqu’ils sont végétaliens. En attendant, Alexandre, bénévole à Zero Waste Paris nous partage sa recette de tofu 100% vegan et zéro déchet.

Temps de préparation

1 h de préparation + 2 h de pressage (hors trempage initial)

Ingrédients

  • 100 g de soja jaune pour 100 g de tofu (trouvable chez B-Vräc par ex.)
  • 2 cuillère à soupe de vinaigre de cidre OU de jus de citron*

* remplaçable par du nigari (1 càc)

Matériel particulier

  • Un mixeur
  • Une étamine (tissu à fine mailles)
  • Une presse à tofu

L’étamine peut être remplacée par un autre tissu peu épais à mailles fine. La presse à tofu peut être remplacée par une boite percée de trou, sur laquelle on posera un poids.

Les étapes

  1. Faire tremper le soja jaune, pendant minimum 12h
  2. Égoutter et rincer le soja
  3. Mixer le soja avec de l’eau (100 g soja sec pour 1 L d’eau)
  1. Obtenir un liquide assez homogène
  2. Faire cuire 15 min après l’ébullition, en écumant la mousse
  1. Filtrer le mélange à l’aide de l’étamine et d’une passoire
  2. En pressant bien le mélange, on obtient du lait de soja et la pulpe de soja
  3. Remettre le lait sur le feu

Remarque : la pulpe de soja (ou okara) peut être réutilisée dans des gâteaux ou dans des steaks végés.

  1. Quand le lait atteint 80°C, le retirer du feu et ajouter le coagulant (nigari OU citron OU vinaigre) dans le lait.
  2. Laisser cailler 20 min
  1. Recueillir le caillé en le séparant du petit lait (avec un écumoire ou une louche) dans une presse à tofu couverte d’une étamine
  2. Presser pendant 2 h minimum
  3. Démouler le tofu

À utiliser mariné dans vos recettes préférées. Il est possible d’ajouter des herbes ou des épices à l’étape 11 pour donner un goût particulier au tofu.

Et parce que c’est important

Tout le monde n’a pas envie de faire son tofu maison, et c’est normal. C’est pourquoi Zero Waste Paris milite pour le développement d’une meilleure offre de vrac qui puisse convenir aux besoins de tous. La loi AGEC de février 2020 nous a donné le droit d’être servi dans son contenant, et c’est l’occasion pour des produits comme le tofu d’être distribué autrement, sans emballage jetable individuel. En Asie, il est depuis longtemps possible d’acheter son tofu à la coupe, dans les quantités dont on a besoin. Il n’ y a pas de raison qu’on ne puisse pas le faire près de chez nous !

Retour haut de page